Peut-être avez-vous toujours été contre le fait de vous associer avec quelqu’un. Mais si vous prenez un peu de recul, un peu de hauteur, pourquoi êtes-vous contre ? La plupart du temps, c’est tout simplement parce que vous avez peur. Vous n’êtes pas prêt pour ça, aussi bien dans votre volonté que dans votre mindset. S’associer engendre des peurs et des craintes. 

Alors pourquoi avez vous ces peurs et ces craintes ? 

Parce qu’autour de nous, nous écoutons toujours beaucoup d’histoires. Et forcément, quand on entend beaucoup d’histoires, ce ne sont pas forcément toujours les meilleures histoires que l’on retient… On se souvient tous de cette histoire qu’un tel nous a raconté et ou tout c’est très mal passé, mais nous oublions très rapidement toutes ces collaborations fructueuses que d’autres ont partagés avec nous. 

Les gens particulièrement pour habitude de retenir et raconter des histoires de choses qui se passent mal, car d’une certaine manière ça leur permet aussi de justifier le fait qu’ils n’agissent pas (et n’agiront sûrement jamais pour concrétiser leurs rêves). 

Et du coup, on a toujours tendance à relever, à noter ce qui se passe mal et pas forcément ce qui se passe bien. C’est humain.

Dans l’immobilier, on a tous entendu des histoires comme quoi il y a des choses qui se passent mal, un locataire qui ne paye pas, une dégradation, la fiscalité qui évolue etc… Oui, ce sont des choses qui peuvent arriver, mais est ce pour cette raison qu’il faut rester dans l’inaction ?

Lorsque vous êtes associés sur un projet, et bien, c’est exactement la même chose. 

Il y a énormément d’exemples d’associations qui se passent à merveille et d’autres qui peuvent fonctionner moins bien.

Vous vous apprêtez à découvrir ce qui fait qu’une association se déroule bien… ou non. 

Quand on goûte aux joies et aux victoires que procure le fait de gagner ensemble, travailler seul est quelque chose qui ne vas plus vous animer et vous ne serez plus du tout attiré de jouer la carte de la solitude. C’est ce qu’il s’est passé pour moi.

 

Savoir vous poser les bonnes questions avant de s’associer

 

Se poser les bonnes questions déjà sur soi même, sur ce projet, c’est à dire pourquoi s’associer? Quel est l’objectif lorsque l’on décide de s’associer ? Est ce que vous souhaitez vous associer pour augmenter votre capacité d’emprunt? Est ce que c’est par rapport à vos connaissances dans le domaine de l’immobilier, à des connaissances techniques, des connaissances commerciales? Est ce que c’est vis à vis de la disponibilité pour peut-être visiter des biens, pour les gérer? Bref, pour quelles raisons souhaitez vous ou avez vous besoin d’un associé ?

 

 

La personne avec laquelle vous vous associez dois vous inspirer

 

Vous inspirer, mais aussi vous donner son appui dans les moments difficiles. C’est quelque chose d’hyper important. Parfois, on a des coups de mou et c’est normal pour tout entrepreneur ou tout investisseur…C’est quelque chose qui arrive à tout le monde et du coup, c’est vrai que quand on est plusieurs, on se sent tout de suite beaucoup plus fort. 

On n’a pas forcément les mêmes coups de mou en même temps. Donc avoir le soutien moral d’un associé ou de plusieurs associés est quelque chose de puissant et rassurant. Ça nous permet d’avoir quelqu’un sur qui compter quand on est un peu moins bien. 

Et puis, parfois c’est aussi à vous de prendre le relais quand c’est l’autre personne qui est un peu moins bien. Pouvoir se soutenir, pouvoir échanger sur des solutions quand on est face à un problème, c’est magique. On est toujours beaucoup plus forts à plusieurs. 

Et ça, c’est quelque chose d’extrêmement important. Ça donne une espèce de force et d’énergie qu’on ne peut pas avoir tout seul. 

 

Apporter de la valeur et ne pas tout attendre de l’autre

 

Même si c’est normal de se demander : qu’est ce que l’autre peut m’apporter? La question cruciale à vous poser c’est : qu’est ce que MOI je peux apporter dans cette association ? Parce que ça fonctionne dans les deux sens. Les associations fonctionnent quand les gens sont vraiment complémentaires. 

Qu’est ce qu’on peut vous apporter ? C’est quelque chose d’extrêmement intéressant parce que vous allez acquérir ou bénéficier de compétences que vous n’avez pas. 

Mais vous devez aussi être capable d’apporter des choses que les autres personnes n’ont pas. Peut-être allez-vous apporter des choses d’un point de vue financier, des connaissances, un état d’esprit et une vision différente, un soutien, une gestion, peut être des compétences techniques… 

Demandez-vous simplement ce que vous êtes capable d’apporter à cette association. Qu’est ce qui fait qu’intégrer une personne supplémentaire au projet permettrait d’apporter tout de suite beaucoup plus de valeur que si chacune des personnes travaillait de manière individuelle? 

Il faut vraiment cadrer les choses aussi pour tous vous sécuriser, pour se protéger et aussi protéger son associé. Déjà, cadrer les choses. Qui fait quoi? Vous devez définir les rôles de chacun, bien définir les missions de chacun. Qui apporte quoi? Tout ceci est extrêmement important. 

 

Partager une vision commune

 

Mais au delà des 3 points précédents, il y a une chose qui est encore plus importante… C’est d’être bien aligné sur les valeurs de chacun et la mission de l’entreprise. 

C’est vrai que si vous créez une association et que vous êtes complètement différents au niveau de votre personnalité et de vos valeurs… forcément, votre votre mission d’entreprise va prendre un chemin qui est complètement différent, et vous n’allez pas être alignés les uns avec les autres. C’est un projet qui sera mené à l’échec. 

Il faut vraiment être aligné sur les mêmes valeurs que votre associé. C’est crucial! Impossible de laisser passer ça! Vous DEVEZ être en accord sur la mission de votre entreprise, être alignés sur la vision, sur l’objectif final… 

Est-ce que vous avez l’objectif de revendre votre affaire rapidement? De ne jamais revendre? De garder votre patrimoine immobilier, votre parc immobilier? Est-ce que vous voulez juste faire du cash? Est ce que vous avez envie de réinvestir tout votre argent pour construire quelque chose de plus gros, de plus important? Est ce que c’est un levier pour faire autre chose derrière? 

Même si parfois, les visions peuvent changer avec le temps, au départ vous devez vraiment être aligné sur la même vision que votre associé pour être sûr d’aller dans la même direction, de bien vous entendre et qu’il ne puisse pas y avoir de frustrations de part et d’autre. Parce que si il y a des frustrations de part et d’autre ou même seulement d’un côté, ça peut partir en vrille très rapidement. 

 

Prévoir une porte de sortie

 

Si vous imaginez que vous n’aurez jamais envie de sortir de cette association, il faut tout de même prévoir votre sortie. On ne sait jamais ce qui peut se passer dans la vie. Peut être que votre associé va changer. Peut être que vous allez changer. C’est pourquoi il faut toujours prévoir une sortie possible. 

Comment faire ?

Quels sont les critères qui font que demain, votre associé ou vous même allez pouvoir sortir correctement ? Cette sortie, vous devriez même l’imaginer dès le départ, c’est à dire anticiper peut être la durée d’une telle association. Est ce que vous partez ensemble pour 1 an ? 5 ans ? 10 ans ?

Vous pouvez imaginez également prévoir de rompre votre collaboration lorsque vous aurez atteint un objectif financier, peut être 1 million, 2 millions, 3 millions? Que ce soit en patrimoine ou en trésorerie. Peu importe, mais fixez vous un objectif commun à atteindre, et à ce moment la, refaites le point ensemble. 

Peu importe que ce soit en termes de temps ou en termes de montant, vous devez prévoir comment cela peut se passe le jour ou l’un d’entre vous souhaite tout arréter. Il faut donc clairement l’encadrer. Alors, comment faire? 

Une association, s’encadre notamment par des statuts d’entreprise où l’on va définir les parts de chacun, mais aussi dans un pacte d’associés.

Dans ce pacte d’associés on peut prévoir énormément de choses. Est ce qu’on se verse des dividendes? Est ce qu’on ne se verse pas de dividendes? Quelle est la répartition de chacun? Quelles sont les clauses de sortie? 

Je vous conseille vraiment de réfléchir à tous ces points là si vous avez envie de vous associer. Puis de mettre toutes ces clauses écrites noir sur blanc, que ce soit aussi bien dans les statuts que dans le pacte d’associés, pour que les choses soient écrites et encadrées. En tout cas, ce type de décision ne se prend pas à la légère, et je vous conseille vivement de faire rédiger les termes de votre association par un avocat d’affaires.

 

Avec de l’aide, agissez sereinement

 

Si vous respectez bien nos conseils, vous allez pouvoir mettre vos peurs de côté et percevoir que s’associer est une vraie force. À tel point que vous n’allez plus imaginer avancer sur un projet tout seul !

Connaissez vous cette phrase célèbre qui dit : “Seul, on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin.” 

On est tellement plus forts ensemble, quand on est plusieurs. On peut faire tellement plus de choses que lorsqu’on est tout seul, isolé dans son coin, 

Par contre, il faut encadrer les choses, être aligné sur la vision. Par exemple, peut être que vous voulez vous associer pour faire de l’achat revente, mais vous ne vous voyez pas vous associer sur quelque chose de plus patrimonial, c’est à dire acheter un bien immobilier pendant 20 25 ans, pour pouvoir le transmettre à vos enfants. Ça, c’est quelque chose qui peut plutôt s’imaginer seul ou éventuellement avec votre conjoint/compagne. Pas forcément avec un associé. 

Mais peut être que c’est une histoire de Mindset et que dans un an, deux ans, cinq ans, dix ans, vous aurez un discours différent. 

Votre avis nous intéresse ! 

N’hésitez pas à commenter cet article et à nous donner votre avis ! Dites-nous si vous vous êtes déjà associé dans le domaine de l’immobilier ou dans d’autres domaines… Est-ce que vous avez fait face à des peurs, des craintes? Qu’est-ce qui fait que vous n’avez peut-être pas trouvé le bon partenaire (ce qui est tout à fait possible…) ? Qu’est ce qui fait que vous êtes passé à l’action ? ou que vous n’êtes pas encore passés à l’action… que vous vous êtes associés ou plutôt que vous ne vous êtes pas encore associé avec quelqu’un qui pourrait vous permettre de franchir des étapes. 

Parce que c’est aussi ça, s’associer. Ça permet vraiment de franchir des étapes qu’on ne serait pas capable de franchir seul ou alors qu’on mettrait beaucoup, beaucoup plus de temps à franchir seul. Donc si vous vous retenez à cause de peurs, c’est du temps gâché… parce que le fait de vous associer peut vous permettre de gagner 5 ou 10 ans d’investissement de travail !

N’hésitez pas à commenter, poser des questions ci-dessous.

Pensez également à vous abonner à notre chaîne YouTube pour recevoir les dernières informations concernant les stratégies gagnantes en immobilier, ou à lire nos différents articles pour en apprendre d’avantage sur le sujet !