La location saisonnière. Ça vous tente ? Vous vous demandez si c’est vraiment rentable et combien ça rapporte ? C’est normal ! En matière de location saisonnière, on entend tout et son contraire. Très lucratif, inintéressant… Comment faire le tri dans toutes ces informations ?

Aujourd’hui je me propose de vous aider en partant d’un cas concret chiffres à l’appui. Je vais même partager avec vous les revenus que je gagne chaque mois, grâce aux 12 appartements que j’exploite en location saisonnière.

Vous pourrez ainsi voir tous les éléments à prendre en compte pour estimer la rentabilité d’une location saisonnière.

Le nombre de nuitées réservées

Selon les données fournies par mon chanel manager, le logiciel qui me permet de centraliser toutes les réservations de mes appartements, nous allons voir combien de réservations j’ai eu sur le mois de septembre.

En rouge, vous avez les jours où les appartements sont loués. En blanc, des jours non réservés ou annulés.

calendrier de réservation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je précise que pour chaque annulation, je conserve le loyer versé. C’est précisé dans mes conditions générales de vente. Toute réservation annulée est due. Cela étant, pour cet exemple, nous n’allons pas en tenir compte et nous cantonner au nombre de réservations effectives.

 

Au total, tout appartement confondu, nous avons 28 nuits non réservées.

Sur 12 appartements, cela signifie que nous sommes à un tout petit peu plus de deux nuits non réservées par bien.