Pas besoin de faire un crédit pour créer un revenu en immobilier. C’est une fausse croyance que vous pouvez d’hors et déjà mettre de côté!

Car si vous êtes étudiant(e) et que vous ne voulez PAS travailler au McDo ou dans un autre petit job qui ne vous inspire pas du tout… pourquoi ne pas vous créer un revenu très convenable grâce à une stratégie immobilière qui est à votre portée?

Alors, par où commencer…

 

Quand on est étudiant, retraité, endetté ou dans une situation précaire. Il semble difficile – pour ne pas dire impossible – de commencer à investir dans l’immobilier… surtout dans le contexte actuel où les banques resserrent fortement l’obtention de crédit aux investisseurs.

 

La première étape est donc de commencer par se solvabiliser. Comme par exemple trouver un second emploi ou un emploi mieux rémunéré pour avoir des revenus complémentaires. (mais ce n’est pas la meilleure solution… continuer à lire attentivement!)

 

Peu importe… L’idée ici est d’augmenter sa capacité d’épargne, d’augmenter les revenus que l’on perçoit pour épargner le plus possible. Ça permettra de pouvoir rassurer une banque lorsqu’on veut emprunter en constituant un apport conséquent pour pouvoir accéder à l’investissement immobilier.

 

Avoir de la trésorerie, de l’épargne pour pouvoir commencer à investir de manière sécurisée et sereine, c’est la clé.

Mais alors…

 

Comment créer des revenus extras qui permettent d’avancer concrètement ?

 

Vous pouvez passer par différents moyens, mais la finalité va rester la même. Il faut pouvoir générer du cash, pouvoir se solvabiliser, montrer qu’on est sérieux pour pouvoir passer à la seconde étape qui est l’étape d’être investisseur.

Si aujourd’hui vous êtes trop endetté ou que vous n’avez pas assez de revenus, ce qui vous bloque complètement… vous devez alors trouver une une solution pour pouvoir accéder au crédit.

Et la solution la plus évidente pour vous, c’est de passer par la sous-location.

Mais qu’est-ce que c’est finalement?

 

La sous location : une solution légale pour ceux qui veulent concrétiser leurs projets

Par sous-location, bien sûr que nous ne parlons pas de cette pratique sauvage qui consiste à berner le propriétaire pour se générer un revenu sur son dos…

Nous parlons ici d’une activité encadrée légalement, grâce à la création d’une petite entreprise qui peut recevoir des biens immobiliers en gestion (on voit souvent ça pour les locations saisonnières où vous ne traitez souvent pas avec le propriétaire mais bien avec une agence intermédiaire).

La sous-location est un modèle qui allie deux gros avantages :

 

Le fait de pouvoir générer du cash sans emprunter à la banque, sans contrainte financière 

C’est finalement juste du commerce, de la négociation. Vous allez négocier avec un propriétaire pour qu’il accepte de vous louer son bien immobilier. Ensuite vous pouvez le relouer d’une manière différente pour générer du cash. Très clairement c’est du négoce. Le gros avantage est que cette stratégie ne demande aucun emprunt ou crédit, et donc elle est à la portée de tout le monde.

Alors pourquoi la sous-location plutôt qu’autre chose?

 

 

C’est un modèle qui permet de tester son son intérêt pour l’immobilier 

 

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de commencer quelque chose, et puis après un certain temps, vous avez compris que ce n’est vraiment pas votre tasse de thé? Certains même commencent des études, et après un an ou deux, décident de se réorienter sur autre chose…

La stratégie de la sous-location est donc un modèle très flexible. Elle permet de voir si ça vous intéresse vraiment et sans prendre de risques. Ça va vous permettre de voir si l’idée que vous aviez fonctionne vraiment.

Vous allez même pouvoir tester plusieurs stratégies de sous-location: location courte durée, colocation, meublé dans un endroit très précis, etc.

Ça permet vraiment de tester et de valider votre business, puis par la suite de passer à l’étape investisseur.

Par contre, si vous voyez déjà qu’à ce stade, sans investir et en enlevant toutes les contraintes de l’achat d’un bien immobilier, ça ne vous plait pas… alors c’est très simple de tout arrêter et vous aurez économisé beaucoup d’argent, de stress et de temps, plutôt que de passer par un achat immobilier dans l’intention de le revendre et de courir le risque de perdre de l’argent si vous vous y prenez mal.

 

Allez de l’avant !

La sous-location est donc vraiment le meilleur moyen de tester un concept qu’on a envie de développer par la suite à plus grande échelle en achetant des biens immobiliers.

Ce business model est une vraie opportunité quel que soit votre âge, religion, sexe, lieu géographique, etc… et peu importe ce que vous pouvez vous raconter dans votre tête parfois (pour la sous-location, pas besoin d’être un génie, mais simplement suivre une stratégie fiable et précise!)

C’est une vraie opportunité parce que quelles que soient toutes les contraintes que vous pouvez vous mettre dans la tête et imaginer, il n’y en a aucune qui tienne. C’est vraiment quelque chose qui est accessible à tout le monde.

La sous-location permet à chacun de se lancer ou de pouvoir tester une idée avant d’entrer dans la catégorie investisseur/propriétaire.

La seule contrainte, c’est qu’il faut être majeur, avoir 18 ans, parce que c’est un business. Mais c’est vraiment la seule contrainte! 

D’ailleurs, chez Mon Capital Immo, on a un exemple de plusieurs étudiants qui se sont lancé là-dedans. Ce sont 2 personnes qui s’appellent Sofiane et Clément. Alors qu’ils étaient encore étudiants, ils se sont créés un revenu d’environ 2000€ par mois en espace d’à peu près 6 mois avec cette activité de sous-location.

Oui c’est possible !

Nous vous invitons à regarder leur témoignage sur cette expérience palpitante en cliquant ici: “L’histoire Incroyable de Sofiane et Clément”.

Cet exemple nous montre que c’est possible. Ils font ça à côté de leurs études et se sont créés des revenus complémentaires grâce à ce petit business de sous location. Vous verrez dans la vidéo quelques anecdotes amusantes. Comme notamment quand ils répondent en cours aux locataires sous la table avec leur téléphone…! 

Est-ce que ce n’est pas mieux que de travailler chez McDo ou n’importe quels autres jobs étudiants ? Vous pouvez vraiment gagner plus tout en faisant quelque chose de beaucoup plus intéressant : créer votre entreprise, devenir entrepreneur (alors que vos camarades demandent encore de l’argent de poche à leurs parents 

Imaginez l’avance que vous aurez par rapport à d’autres personnes plus traditionnelles…

Ce message inspirant de deux jeunes qui partent de rien et qui créent un business générant 2000€ de revenu par mois en l’espace de 6 mois… n’est-ce pas formidable? 

OUI, si vous êtes étudiant il y a des moyens de débuter quelque chose, quelle que soit votre situation. Et cela peut devenir le début d’un véritable empire en immobilier.

Pour en savoir plus et mieux comprendre comment vous aussi pouvez utiliser cette stratégie, toute l’équipe de Mon Capital Immo vous invite à venir vous inscrire gratuitement à la prochaine conférence en ligne.