Aujourd’hui, je vais répondre à une question simple: sous-louer est-ce une bonne stratégie d’investissement ?     

C’est vrai que cette stratégie est encore assez peu connue et quand je me suis lancé dans l’activité de sous-loueur, mon entourage m’a encore une fois, regardé avec des yeux ronds ! Sous-louer est-ce une bonne stratégie ?

Après la division immobilière, je me lançais dans une nouvelle activité atypique… Mais c’est comme ça, j’aime bien ne pas faire comme tout le monde et en plus je croyais beaucoup à cette stratégie. Bref, aujourd’hui, un peu plus de 2 ans après m’être lancé dans la sous-location, je vous livre ma vision des choses. Je vais vous énoncer les avantages et les inconvénients de cette méthode. Alors la sous-location, est-ce une bonne stratégie ?

La sous-location : qu’est-ce que c’est ?

Pour commencer, pour ceux qui ignoreraient ce que c’est, la sous-location est le fait de louer un bien immobilier, que ce soit un appartement, une maison, un bureau, un parking ou encore un local commercial pour ensuite le relouer à quelqu’un d’autre.  C’est exactement ce que je fais, je loue des biens pour les relouer ensuite.

Alors je sais qu’à ce moment-là, beaucoup de personne vont penser que je suis fou, que c’est illégal  !

On est en plein dans le premier inconvénient  de cette méthode, le plus important pour moi  !

 

La sous-location : une stratégie méconnue

Le premier inconvénient, je dirais, est le manque de connaissance… Les médias, Internet, nous amènent à croire que la sous-location est illégale. Et pourtant elle ne l’est pas si l’on respecte LES règles en vigueur. Tout d’abord, vous le savez, le propriétaire doit donner son accord. Un accord écrit est obligatoire pour sécuriser la légalité de la sous-location. Ensuite, vous ne pouvez pas louer plus cher que le loyer que vous versez à votre propriétaire.  

Là, vous vous dites : mais quel est l’intérêt alors  ? Comment gagner de l’argent ? 

On est toujours dans le manque de connaissance…  Combien d’entre vous savent qu’il existe 2 types de sous-location  ?  

Très peu, je pense. Et pourtant c’est le cas. Ce que je viens de vous décrire est le premier type de sous-location, dit « classique ». Pour réaliser la fameuse stratégie dont je veux vous parler, c’est le 2èmetype de sous-location qu’il faut mettre en place : il s’agit de la « sous-location professionnelle ».   

Ce manque de connaissance, vous verrez est un frein car tout au long de sa mise en place vous allez devoir expliquer votre méthode et convaincre vos interlocuteurs. Par exemple, il faudra expliquer clairement à votre propriétaire, le concept et les principes de la sous-location que vous souhaitez faire avec le bien qu’il vous loue. Il faudra l’informer correctement

! 

Pas de création de patrimoine & pas d’engagement

Avec la sous-location, il y a un 2èmeinconvénient, c’est que vous ne vous créez pas de patrimoine immobilier car vous n’êtes pas propriétaire mais êtes locataire du bien. La rémunération est donc moins importante car vous n’amortissez pas le capital. Si votre stratégie est de vous créer un patrimoine à transmettre, vous pouvez d’ores et déjà, mettre cette stratégie de côté.  

Enfin, un 3èmeet dernier inconvénient à cette stratégie est le fait qu’il n’y a pas d’engagement. C’est à dire que votre propriétaire peut mettre fin à votre bail de location du jour au lendemain et reprendre son bien. Enfin c’est une possibilité en fonction de ce que vous avez négocié avec lui dans le bail. Mais dans les faits, le propriétaire pourra reprendre un jour son bien.  

Toutefois, ces 3 inconvénients sont pour moi, balayés par les nombreux avantages de cette stratégie. Lorsque l’on met un bien en « sous-location », il y a beaucoup d’avantages  ! 

Une stratégie qui ne nécessite ni crédit ni apport !

Pour moi, l’avantage majeur de tous, c’est que pour mettre en place cette méthode, aucun crédit ni apport ne sont nécessaires. Cela ne vous coûte pratiquement rien. Vous n’avez pas d’investissement financier, vous n’avez pas à convaincre un banquier… Sans crédit, sans apport, vous vous créez un vrai complément de revenus. Alors sous-louer n’est-ce pas une bonne stratégie ?

Car oui, un autre gros avantage, c’est qu’avec cette méthode, vous pouvez vous créer de vrais revenus en couplant cette stratégie à la location saisonnière ou bien à la colocation, par exemple. C’est-à-dire que vous louez un appartement à un propriétaire et vous le relouez ensuite en location saisonnière ou en colocation. Ainsi, vous gagnerez plus d’argent que le loyer que vous versez au propriétaire. Pour vous donner un exemple, je sous-loue actuellement 6 appartements en location courte durée sur Lyon. Ces 6 appartements me rapportent au total : 3 000 € par mois (En parlant, bien sûr de bénéfices).

Ces rentrées d’argent m’ont d’ailleurs permis de me créer une épargne pour continuer à investir dans l’immobilier.

Je vous cite un dernier gros avantage, c’est qu’il n’y a pas d’engagement quelconque. Vous pouvez rompre votre contrat de sous-location quand vous le souhaitez.  

Donc si l’on récapitule, c’est une méthode qui ne nécessite pas d’emprunt, pas d’engagement et qui rapporte !! Personnellement, moi je trouve ça super puissant ! 

Mon avis : sous-louer est-une bonne stratégie ?

La sous-location peut accélérer votre réussite, vous n’aurez pas d’emprunt mais vous aurez des rentrées d’argent. De quoi rassurer votre banquier  lorsque vous souhaiterez vous lancer dans un projet d’acquisition car vous aurez la trésorerie ! De plus, vous pourrez sous-louer plusieurs biens pour augmenter encore plus vos revenus. Et comme vous n’avez pas d’emprunt à faire, vous n’aurez pas de limites. Vous seul serez votre propre limite.   

Tout le monde peut faire de la sous-location. Il suffit juste de bien faire les choses en s’assurant d’avoir bien tout cadré (autorisations, contrat, etc.). Bien entendu, il y a des inconvénients mais il y en dans chaque chose que l’on entreprend  ;-) 

Lorsque vous aurez commencé à faire de la sous-location et que vous verrez que ça marche, vous aurez envie de continuer et même, pourquoi pas, embaucher des personnes pour vous aider dans votre nouvelle activité… Des membres faisant partie de mon programme de formation « Sous-Loueur Pro » en sont déjà là  !  

Et n’oubliez pas : « le meilleur moyen de trouver une opportunité, c’est de la créer ! »