Gagner de l’argent avec la sous-location : comment faire ?

 In Sous-location

On ne peut pas sous-louer plus cher que le loyer que l’on verse au propriétaire… C’est la règle que tout le monde connait ! Mais que se passe-t-il si ce que vous relouez a plus de valeur ? Ou si ce n’est pas tout à fait la même prestation ?

► Pour aller plus loin et découvrir comment vous pouvez vous créer des rentes avec l’immobilier sans avoir besoin d’emprunter : Inscrivez-vous à ma prochaine conférence sur la sous-location professionnelle : https://lp.moncapitalimmo.com/inscription-webinaire-web/

 

 

Gagner de l’argent avec la sous-location : comment faire ?  

 

Alors vous le savez sans doute si vous me suivez je pratique la sous-location professionnelle depuis quelques années. C’est-à-dire que je loue des appartements à un propriétaire et je les reloue ensuite à des locataires. Je fais bien évidemment cela de manière professionnelle, avec toutes les autorisations nécessaires. Ce qui me permet de faire cette activité en toute légalité.

J’ai d’ailleurs, réalisé d’autres vidéos sur le sujet que vous pouvez consulter si vous souhaitez en savoir plus sur la légalité de ce concept 

Je ne vais donc pas revenir sur tous les détails mais dans cette vidéo, je vais vous expliquer comment il est possible de gagner de l’argent avec la sous-location professionnelle 

Certaines personnes ne comprennent pas comment il est possible de louer un appartement et de gagner de l’argent en le relouant.  Car même si l’on réussit à le relouer un peu plus cher, ce ne serait pas suffisant pour pouvoir générer de gros revenus avec cette activité

Pour développer vos revenus,  vous n’allez pas relouer le bien immobilier que vous louez sur le même modèle. C’est-à-dire que vous n’allez pas le louer de manière classique. Vous n’allez pas louer un appartement nu à un propriétaire pour le relouer nu à un locataire. Si vous le faites de cette manière, ça ne fonctionnera pas 

 

Ajouter de la valeur à votre bien

L’idée c’est donc d’apporter quelques modifications et quand je parle de modification je ne parle pas forcément de travaux. Mais il va falloir apporter quelques modifications afin d’ajouter de la valeur et pouvoir le louer différemment 

 

Louer différemment votre bien

Par exemple, il est parfaitement possible de louer un appartement à un propriétaire et le relouer ensuite en location saisonnière. Il n’y a absolument aucun autre type de location qui rapporte autant aujourd’hui que la location saisonnière. Alors oui, bien évidemment, il y a des règles à respecter. Par exemple, aller déposer éventuellement certains dossiers administratifs pour obtenir les autorisations nécessaires. Mais c’est quelque chose que vous ferez une seule et unique fois. Dès que ce sera fait, vous aurez la possibilité de louer beaucoup plus cher, bien plus que si vous le louiez de manière classique.
 

Prenons un exemple

Imaginons que vous louez un appartement à un propriétaire, par exemple, un petit studio dans une grande ville de France. Bon, ça marcherait aussi si c’était dans une petite ville de France mais partons sur cet exemple. Imaginons que vous louez cet appartement 500 € au propriétaire et que vous le relouez ensuite en location saisonnière  

Dans ce cas, on ne va pas louer au mois, mais à la nuit. En fonction de sa situation géographique, de son standing, de différents éléments, vous allez pouvoir louer votre bien entre 50 et 60 euros par nuit. Et, je suis sur un prix faible. Si vous le louez une vingtaine de nuits par mois vous vous êtes déjà dégagé entre 1000 et 2 000 € de revenus avec cet appartement ! Bien sûr, il y a des frais engendrés par la location saisonnière, mais relouer votre bien de manière différente est complètement possible. Et gagner de l’argent avec la sous-location est possible 

Je ne vais pas entrer dans le détail avec tous les calculs parce que ce sera un petit peu trop long dans une courte vidéo comme celle-ci. Je voulais tout simplement dans un premier temps, vous démontrer comment il est possible de générer plus en louant différemment.  

 

Différentes façons de sous-louer un bien

Alors, vous allez me dire que vous n’avez peut-être pas envie de faire de la location saisonnière parce que ça demande du temps, des efforts, parce que vous n’avez pas envie de faire de la location saisonnière pour certaines raisons. Et bien sachez que vous n’êtes pas obligé de faire de la location saisonnière pour vous générer des revenus avec la sous-location professionnelle Il est parfaitement possible de louer un bien à un propriétaire et de le relouer de manière différente, sans faire de location saisonnière. 

Vous pouvez louer un appartement à un propriétaire et le relouer en collocation. Si par exemple vous louez un appartement de 80 m² Imaginons que vous louiez un appartement à 1 200 €, vous pouvez parfaitement relouer cet appartement en colocation avec un prix de 500 € par chambre. Dans ce cas, vous ne faites pas de location saisonnière, vous travaillez une seule fois pour mettre en place des colocataires et ensuite vous encaissez vos loyers 

 

Et là je ne parle que de deux exemples… Il y en a aussi beaucoup d’autres, vous pouvez par exemple louer cet appartement meublé à une clientèle haut-de-gamme Et puis, vous n’êtes pas obligé de faire de la sous-location dappartements 

Essayez d’être imaginatif
 

Il est parfaitement possible de louer par exemple un grand bureau et de le sous-louer en espace de coworking. Vous louez un grand bureau et vous louez ensuite des places de coworking à différentes personnes qui souhaitent venir travailler. Ce modèle cartonne en ce moment. De plus en plus d’indépendants ne souhaitent plus travailler de chez eux. Ils se sentent trop isolés et souhaitent rencontrer d’autres personnes, indépendants comme eux. Ils souhaitent avoir un cadre de travail dissocié de leur résidence

 

Pour conclure

Enfin voilà quelques exemples. Il en existe encore plein d’autres. Il est par exemple, possible de faire ça éventuellement avec des parkings. C’est un exemple. Tout ça pour vous dire qu’il faut être un peu imaginatif et voir ce que l’on peut faire avec chaque type de bien 

L’objectif ici n’est pas de rentrer dans le détail de chaque modèle et de présenter des chiffres sur chacune des possibilités. L’objectif était plutôt ici d’ouvrir le débat et d’être imaginatif 

Voir ce qu’il est possible de faire ou de ne pas faire avec une telle activité 

Il est parfaitement possible de générer des revenus avec cette activité. Il faut ajouter de la valeur au bien et le louer de manière différente 

  

Si vous souhaitez allez plus loin sur ce sujet et que vous souhaitez participer à la prochaine conférence en ligne que j’organiserai, n‘hésitez pas à vous inscrire en cliquant sur CE LIEN

  

Et n’oubliez pas : le meilleur moyen de trouver une opportunité, c’est de la créer ! 

A bientôt 😉 

Recommended Posts
Showing 2 comments
pingbacks / trackbacks
  • […] Alors bien sûr, je ne suis pas là pour vous dire que vous faites fausse route. Oui, en effet, l’achat d’un bien immobilier est un investissement qui peut être extrêmement lucratif […]

  • […] De nature têtue, j’ai quand même suivi mon idée et j’ai bien fait. En 2012, j’ai acquis une dizaine de bien que j’ai exploité en location saisonnière. J’ai aussi développé mon activité avec la sous-location. […]

Leave a Comment

Les règles de la sous-location