Aujourd’hui, je vais vous indiquer les 6 erreurs qui peuvent nuire à votre business, à ne pas commettre lorsque l’on a une activité de location saisonnière ou location courte durée.

Je rencontre en ce moment, beaucoup de personnes qui souhaitent se lancer ou qui démarrent une activité de location courte durée. Ces personnes ont parfois de fausses croyances sur cette activité et commettent des erreurs qui peuvent nuire gravement à leur business.
Pour la plupart de ces personnes, cette activité qui est maintenant largement connue, va leur générer un revenu conséquent sans fournir beaucoup d’effort.

De ce fait, j’aimerai revenir sur ce point, pour dire à toutes ces personnes que l’on n’a jamais rien, sans rien. N’espérez pas vous créer un salaire sans fournir un minimum de travail.

C’est justement à cause de cette idée préconçue, que beaucoup d’investisseurs cessent leur activité de location saisonnière au bout d’1 an. A cause de l’image qu’ils avaient de la location saisonnière, ils commettent un grand nombre d’erreurs qui les mènent tout droit dans le mur.

Donc, pour vous éviter à vous aussi, de commettre ces graves erreurs, je vais vous dévoiler les 6 grandes erreurs à éviter quand on fait de la location saisonnière.

Erreur location saisonnière n°1 : ne pas être assez réactif

Si vous ne répondez pas aux demandes de renseignements rapidement, vous risquez de perdre une occasion de louer au profit d’un autre propriétaire plus rapide que vous.

Les clients prêts à réserver leur séjour n’ont pas la patience d’attendre que vous reveniez vers eux. Ils peuvent penser que vous ne répondrez jamais et se tourneront vers une autre offre.

Les locataires sont de plus en plus nombreux à faire leurs recherches sur smartphone et sont prêts à passer à autre chose en une seconde. Ne perdez pas de temps : ne perdez pas une occasion. Vous n’êtes probablement pas le seul propriétaire qu’ils ont contacté.

Alors pensez à télécharger les applications des sites de réservations sur votre téléphone. Ces applications vous envoient une notification dès qu’une demande de réservation ou une réservation effective a eu lieu. Vous n’aurez plus à attendre de consulter vos e-mails. Vous pourrez ainsi être très réactif ! Un dernier conseil, sur les sites qui le permettent, pensez à activer la réservation instantanée. Le client n’aura plus besoin d’attendre votre approbation et pourra réserver immédiatement !

 

Erreur location saisonnière n°2 : ne pas agir comme un professionnel

Il est important pour un propriétaire de prendre conscience que sa location saisonnière est comme une entreprise. Ça va prendre du temps, de l’argent, de l’énergie comme une société. Il va falloir s’en occuper et proposer un service de qualité.

D’autre part, vous allez devoir faire face à de nombreux concurrents, les hôtels, les autres locations de courte durée, ça représente beaucoup de monde. Si vous n’êtes pas à leur hauteur, les commentaires dégringoleront et les clients déserteront rapidement votre location.

 

Erreur location saisonnière n°3 : ne pas donner assez d’informations

Je m’explique :

Si l’on parcoure les annonces des sites de locations courte durée, on constate que certains propriétaires font de très courtes descriptions de leur propriété. Ils se contentent de dresser une liste des éléments basiques. Ce type de description, même si elle offre certaines informations, ne permet pas aux vacanciers de se projeter en imaginant le cadre de leur séjour. Pour une description de location saisonnière efficace, il faut savoir lier informations concrètes et descriptions imagées des lieux. L’internaute doit savoir pourquoi votre location est le lieu idéal pour son prochain séjour.

Ensuite, une fois la réservation faite, le client doit avoir accès à d’autres informations importantes.

L’adresse forcément, mais pensez à lui expliquer comment se rendre à la location, quels sont les transports les plus proches.

Indiquez lui comment récupérer les clés. Un horaire est-t-il à respecter ? Les clés sont-elles à récupérer à l’appartement ou ailleurs ?

Plus vous mettrez d’informations, plus vous éviterez déceptions et commentaires négligents de la part de vos locataires.

Erreur location saisonnière n°4 : manquer de rigueur.

Manque de rigueur au niveau de la déco, de la propreté, des équipements, de la gestion de votre bien, …

Bref, le moindre manque de rigueur se fera ressentir très rapidement croyez-moi.

Par exemple, la propreté ne se résume pas aux éléments visibles : sols, lavabos, vitres, plans de travail…

Ouvrez le four ou le micro-onde, levez la cuvette des WC, ouvrez les placards, etc. Vous verrez que ces endroits se salissent très très rapidement. Votre logement paraitra négligé et propre en surface seulement. Ce qui ne laisse pas une bonne image.

Idem plusieurs ampoules grillées démontrent le manque de maintenance du logement.

Côté déco, la déco doit être un minimum pensée. Une jolie housse de couette, des murs peints impeccablement par exemple.

Bref, vous l’avez compris, le logement doit être soigné et refléter votre rigueur.

 

Erreur location saisonnière n°5 : ne pas prêter attention à la notion de Marketing

Aujourd’hui, les locataires ont le choix parmi de nombreuses locations saisonnières. Pour être rentable, il faut donc attirer des clients. Pour cela vous devrez vous faire connaître et vous différencier de la concurrence.  Tarifs, décoration, services, tout les moyens sont bons.

Alors, pensez marketing, pensez comme un client devant un rayon de pâtes au supermarché : il y a tellement de marques différentes. Quel produit fera la différence ? Celui qui a le plus bel emballage, un prix raisonnable, un atout original ? Vos photos sont-elles attractives ? Vos tarifs sont-ils bien fixés par rapport à la concurrence ? Qu’est-ce que votre location a de plus que les autres ?

Pour conclure, vous devez penser et réfléchir comme un chef d’entreprise qui souhaite vendre son produit le plus de fois possible.

D’une façon générale, si un client souhaite revenir, comment peut-il faire ? Louer à nouveau via une plateforme de réservation qui vous prendra une commission ? Si vous souhaitez aller plus loin, je vous laisse découvrir mon article : « 5 techniques pour remplir votre calendrier de réservations en location courte durée ».

Pensez « pro », pensez au marketing, éditez des cartes de visite ou flyers assortis à la couleur de votre location.

Erreur location saisonnière n°6 : pensez qu’il n’y a rien à faire !

Penser que votre activité tournera toute seule, vous l’aurez compris, c’est une utopie !

Même si vous déléguez la gestion du bien, vous aurez toujours quelque chose à faire de manière plus ou moins ponctuelle. Dégradation par les locataires, amélioration des équipements, renégociation des crédits, vous aurez toujours une chose à gérer. J’espère que cette vidéo vous aura été utile et que vous tiendrez compte de ces 6 erreurs lors de la gestion de votre location saisonnière.

Et n’oubliez pas le meilleur moyen de trouver une opportunité, c’est de la créer !

6 astuces pour augmenter la rentabilité de votre location saisonnière !

Vous savez pourquoi un Airbnb loue plus cher que ses concurrents ? Parce qu’il a de bien meilleurs notes et commentaires !  Vous désirez booster vos réservations toute l’année et donc votre rentabilité ? Commencez par améliorer vos notes et commentaires avec ces 6 astuces toutes simples  !