Check in location saisonnière : 4 règles d’or avant de laisser vos clés

 In Conseils, Location saisonnière

L’heure du check in de votre location saisonnière est arrivée ? Découvrez 4 règles d’or à respecter avant de laisser vos clés à vos locataires.  Cette étape est souvent délaissée par les loueurs en courte durée car plus ou moins contraignante. Et qui pourtant, en cas de problème, peut vraiment vous sauver la mise.  

 

► Vous pouvez téléchargez gratuitement le guide Rente Immo et découvrir comment vous pouvez vous créer des rentes avec l’immobilier, même en partant de zéro : https://lp.moncapitalimmo.com/inscription-site-web/

 

 

Check in location saisonnière : 4 règles d’or avant de laisser vos clés

J’aimerais vous parler des 4 règles d’or à respecter avant de laisser vos clés aux locataires.
4 règles à suivre à la lettre pour protéger votre activité de location saisonnière.

 

Le contrat de location

La première de ces règles est de faire signer un contrat de location à chaque entrée d’un nouveau locataire.

Le contrat de location saisonnière, aussi appelé bail de meublé de tourisme, est un contrat qui met à disposition un bien immobilier à un locataire pour une durée déterminée. Le contrat de location est à faire signer avant l’arrivée des locataires ou bien au moment de la remise des clés. Ce contrat doit être écrit et signé en 2 exemplaires, un pour vous et un pour votre locataire. Je vous conseille d’accompagner ce contrat d’une photocopie de la carte d’identité du locataire. En cas de problème, vous avez sa pièce d’identité.

Le but du contrat est bien sûr, de vous protéger et de protéger vos locataires. C’est une garantie de retrouver le bien en temps et en heure, et ce, dans le même état qu’à l’arrivée des locataires. Mais c’est aussi une garantie pour votre locataire de constater la conformité du bien par rapport au contrat.

 

Comment rédiger son contrat de location ?

Vous pouvez vous-même rédiger un contrat, mais attention, il y a 7 informations essentielles qui doivent figurer sur ce contrat.

  • La première, toutes les coordonnées du bien loué ainsi que les votre en tant que propriétaire. Si le bien ne se trouve pas à l’adresse indiquée, le locataire pourrait se retourner contre vous pour non-conformité.

 

  • La 2èmeinformation à mentionner est la durée de la location. Il faut être très précis sur ce point. Indiquez bien la date d’arrivée et l’heure à partir de laquelle le locataire peut arriver. Et indiquez la date de départ et l’heure maximum à laquelle le locataire doit avoir quitté les lieux.

 

  • La 3èmeinformation concerne les locataires. Vous devez mentionner leur nom, adresse, coordonnées et le nombre de personnes qui vont loger dans votre appartement pendant leur séjour.

 

  • 4èmeinformation c’est le prix ! Vous devez indiquer le prix total de la location incluant les taxes et tous services divers. Vous ne pourrez pas demander un autre prix que celui indiqué dans le contrat. Précisez également l’échéance des paiements. A quel moment effectuer le paiement ? A quel moment les arrhes ou acomptes seront encaissés ? Bref, vous devrez préciser les dates d’encaissement du loyer.

 

  • La 5èmeinformation est le montant du dépôt de garantie et la façon dont elle sera remboursée au locataire. On reviendra sur ce point dans un instant.

 

  • 6èmepoint à noter sur votre contrat sont les règles et restrictions qui régissent votre location. Acceptez-vous les animaux ? Est-il autorisé de fumer dans la location ? Les fêtes sont-elles autorisées ? Bref, il faut noter toutes les règles essentielles que vos locataires doivent respecter.

 

  • 7èmeet dernier point, il convient de mentionner votre politique d’annulation. Vous pouvez même vous appuyer sur des textes de loi si vous le souhaitez.

 

Voilà, vous savez tout sur le contrat de location qui est indispensable pour vous protéger contre tout problème.

 

L’état des lieux

Passons à la 2èmerègle d’or, qui généralement s’annexe au contrat de location. Il s’agit du descriptif détaillé du logement ou état des lieux. Ce n’est pas un élément imposé par la loi mais il est fortement conseillé pour vous prémunir contre tout problème.

Il est important de dresser un inventaire des meubles et objets présents dans la location et de leur état respectif. Il s’agit ici de décrire précisément l’état des sols, des murs, des meubles, des objets. N’oubliez pas de préciser le nombre d’exemplaires présents. Par exemple : 6 fourchettes, 4 coussins, 4 assiettes, etc.

Pour être sûr que le locataire ait bien pris connaissance de ce descriptif, il faut que vous lui fassiez signer. En fin de séjour, vous devrez faire le tour de votre bien pour vérifier que rien ne manque ou que rien n’est dégradé.

Information très importante, si vous n’avez pas fait d’état des lieux et que vous êtes en litige avec un locataire de mauvaise foi, la loi a prévu l’article 1731 du code civil pour protéger les loueurs. Cet article indique que le locataire a reçu le bien en bon état. Il est donc tenu pour responsable des dégradations éventuelles qui surviendraient. Excepté, si le locataire apporte la preuve que le bien était déjà dégradé avant son arrivée. Je précise qu’on parle bien ici de réelle dégradation, pas du simple vieillissement des équipements.

Avec le contrat et l’état des lieux, vous commencez à être bien protégé. Mais il y a encore 2 règles d’or à respecter.

 

Le dépôt de garantie

La prochaine règle d’or, (nous en avons parlé très rapidement lorsqu’on parlait du contrat), il s’agit du dépôt de garantie. Le dépôt de garantie est un moyen de protection contre les dégradations et les préjudices potentiels qui peuvent survenir.

Vous êtes libre de demander ou non un dépôt de garantie, il n’est pas obligatoire. Par contre, si vous en demandez un, vous devrez absolument mentionner son montant ou pourcentage sur le contrat de location.

Le locataire doit verser le dépôt de garantie, dès son arrivée sur les lieux. Il faut savoir que la loi ne définit aucune somme minimum ou maximum. Vous êtes donc libre de fixer le montant que vous souhaitez.

Bien que peu de propriétaires le fassent, vous avez légalement le droit d’encaisser le dépôt de garantie pour rembourser ensuite le locataire. Si aucun dégât n’est constaté lors du départ du locataire, le dépôt doit être intégralement remboursé ou rendu. En général, un dépôt se rend au départ des locataires et jusqu’à 10 jours après. C’est la moyenne communément admise.  Bien que là encore, il n’y a rien de mentionné par la loi.

Si au moment du départ du locataire, vous constatez des dégradations, vous êtes en droit de garder une partie ou la totalité du dépôt de garantie.

 

La fiche de police

Enfin, la dernière règle, obligatoire, est la fiche de police.

La fiche de police est un document qui est rédigé en français et en anglais, qui reprend les coordonnées des clients et leurs dates de séjour. Elle doit être complétée et signée par tout touriste de nationalité étrangère, y compris par un ressortissant de l’Union européenne, dès son arrivée.

Il faut savoir que tous les exploitants d’hébergements touristiques (hôtel, village vacances, résidence de tourisme, chambre d’hôtes, terrains de camping, etc.) doivent faire remplir par leur clientèle étrangère une fiche individuelle de police. Cela concerne aussi les particuliers qui louent un logement meublé.

Le refus du client étranger de compléter et signer la fiche de police est considéré par la loi comme un motif légitime de refus de vente pour le loueur. Si votre client ne veut pas signer cette fiche, vous avez le droit de ne pas honorer la location. A noter, que chaque personne doit avoir une fiche : un adulte = une fiche.

Il faut conserver cette ficher pendant 6 mois et la transmettre aux services de police ou de gendarmerie uniquement à leur demande.

Vous trouverez un modèle disponible sur le site service-public.fr.  

  

 Conclusion

Voilà, vous connaissez les 4 règles d’or à appliquer pour louer en toute sérénité votre bien.

Je récapitule : 

  • Le contrat de location 
  • L’état des lieux ou descriptif du logement 
  • Le dépôt de garantie 
  • Et la fiche individuelle de police

Si vous souhaitez allez plus loin sur ce sujet, découvrez ma formation spécifique sur la location saisonnière, apprenez à gérer votre activité comme un vrai pro !

 

Et n’oubliez pas le meilleur moyen de trouver une opportunité, c’est de la créer ! 

A bientôt  ;)  

Recommended Posts

Leave a Comment

location courte duréeinvestir dans le neuf ou l'ancien